Vous êtes ici : ETREPILLY Nature Migration : quand les oies du Canada font une halte à Etrépilly
Migration : quand les oies du Canada font une halte à Etrépilly

Quelle belle surprise de voir ce matin des oies du Canada nageant paisiblement sur l'étang.

Habitués aux canards, aux hérons qui y séjournent toute l'année, ces magnifiques oies sauvages ont attiré notre attention et captivé nos regards. Elles sont majestueuses et leur plumage est tout à fait splendide. Elles émettent un cri grave et sourd, très différent de nos oies domestiques.

Difficile de savoir où elles vont, car vraisemblablement, bien qu’appelées oies du Canada (ou bernaches), il est probable que celles-ci vivent en Europe et font escale à Etrépilly avant d’aller plus au nord pour passer l’été.

Nous ignorons combien de temps elles resteront ici, mais peut importe, l’essentiel est de profiter de la nature généreuse qui nous donne l’occasion de nous émerveiller encore et toujours.

 

Quelques informations sur ces oiseaux migrateurs

La bernache du Canada est originaire comme son nom l'indique du Canada, mais d'une manière générale d'Amérique du Nord. Elle a été introduite en Europe et ses populations s'y développent rapidement. La population mondiale est estimée à plus de 8.000.000 d'individus, avec de grosses disparités au sein des sous espèces.

La bernache du Canada est une espèce migratrice qui peut effectuer des vols de 1000 kilomètres en 24 heures, en adoptant une formation en "V" caractéristique. Généralement les familles restent groupées lors de ces migrations. Les bernaches du Canada sont également très bruyantes. Lors de la migration de printemps la grosse majorité des bernaches du Canada quitte les régions où elles ont passé l'hiver pour regagner les régions septentrionales où elles se reproduisent. Souvent les bernaches du Canada reviennent sur leur lieu de naissance et les jeunes femelles établissent leur nid près de celui de leur mère. Cette remontée vers le nord est progressive et suit le rythme de la fonte des neiges. La migration de printemps est orchestrée de telle façon que les oisons naissent à la période où les plantes sont le plus nutritives afin de leur assurer un développement rapide.

Extrait de cosop.com