Quelques personnages marquants


Le colonel Dubujadoux

Le Colonel Dubujadoux est né le 30 juillet 1860 à Vigeois, près de Brives en Corrèze. Il entre à l'école militaire de Saint-Cyr en 1880.

Le 1er octobre 1882, il est nommé sous-lieutenant au 50ème Régiment d'Infanterie. Le 8 juillet 1886, il devient lieutenant de ce régiment. Le 26 décembre 1893, il est capitaine au 38ème Régiment d'Infanterie. Il est breveté d'état major en 1897 et est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur le 30 décembre 1902.

Lire la suite...
 
Un enfant d'Etrépilly, fondateur de l'enseignement professionnel en France

César Fichet est né le 24 prairial an 10 (13 juin 1802) à Etrépilly (Nicolas Cézar dans les registres de l'Etat Civil), il est le fils de Mathieu Fichet (1757-1803) et de Marie-Catherine Adélaïde Chapelle (environ 1771 - 1836).

 

A l'âge de 12 ans, il fut envoyé à Paris pour y apprendre le métier de bijoutier, il eut à subir les misères de l'apprentissage, elles lui furent assez pénibles. Il devient finalement ouvrier et une fois la journée finie, il s'instruit en fréquentant les bibliothèques et les cours gratuits.
Lire la suite...
 
La famille Fichet

Alexandre fichet est né à Etrépilly le 7 février 1799 et y est décédé le 31 août 1862. Il était le fils de Mathieu Fichet et Adélaïde Chapel. La famille a vécu dans la maison de Longvilliers à Etrépilly de 1830 à 1908.

Tout jeune, Alexandre Fichet est attiré par la serrurerie et débute comme simple ouvrier, mais d'un tempérament très entreprenant, il ne tarde pas à se mettre à son compte en 1822, et ouvre un petit atelier à Etrépilly.
Lire la suite...
 
Un républicain natif d'Etrepilly : Henry Stanislas Vilcoq

Henry-Stanislas Vilcoq est un personnage énigmatique. Il n'a pas encore été l'objet d'une étude historique quoique son nom soit souvent évoqué ; la plupart des auteurs ignorent jusqu'à son prénom, pourtant, ses activités militantes sont d'un grand intérêt.

Il est né le 5 Juin 1910 à Etrépilly, fils de Jean-Henry Vilcoq, boulanger à Etrépilly et de Geneviève Virginie Ducerf.

Gradué en droit, il a exercé plusieurs professions : huissier de justice, fabriquant de briques...

On le surnommait « la jambe de bois » car il avait perdu une jambe, semble-t-il à la suite d'un duel.

Lire la suite...